Accueil du site > Notices > Ancien plan cadastral de Hermalle-sous-Huy

Ancien plan cadastral de Hermalle-sous-Huy

lundi 6 décembre 2010, par Jean-Louis HENS

Les tout récents travaux archéologiques effectués au Thier d’Olne, ont révélé l’existence d’une route ancienne aux abords du chemin reliant Ombret à la Ferme de Hotinne. Les vestiges enfuis peu profondément sous l’humus laisse supposer, sinon une construction, du moins un usage de celle-ci, au cours d’une période relativement récente. La première carte précise du site, date de la seconde moitié du 18e siècle, et représente un chemin rectiligne partant de la Ferme de Hotinne pour s’arrêter en cul de sac au milieu de la colline. Le comte de Ferraris, auteur de cette première carte, nous propose donc ici un tracé très éloigné du chemin actuel. En l’absence de confirmation sur le terrain nous tiendrons la version de Ferraris seulement comme hypothèse. Les plans cadastraux du 19e siècle sont d’une plus grande précision mais surtout s’accordent mieux avec les données cartographiques actuellement reconnues. Le présent article se veut une introduction à une tentative de revalorisation du plan cadastral de l’ancienne commune de Hermalle-sous-Huy par Philippe-Christian Popp [1] grâce à l’application gratuite Google-Earth [2]. Le fichier POP0394P.kmz destiné à cette dernière application, vous permettera d’apprécier l’intérêt de la démarche. L’image suivante n’en est qu’un petit aperçu.

Le plan cadastral de Hermalle-sous-Huy, sur l’actuelle commune d’Engis, disponible sur le site de la Région Wallonne [3], sous la référence POP0394P, à été retravaillé sous le logiciel libre Gimp [4] afin de rendre le papier transparent et de ne garder que les traits de plume. Cette image à été superposée aux vues aériennes standards de google-Earth, sans qu’aucune distorsion n’ai été nécessaire pour l’accorder. La concordance surprenante, nous permet de prendre connaissance en un seul coup d’œil et avec un niveau élevé de certitude et de précision, de l’évolution de l’aménagement du territoire de la commune depuis 150 ans. On n’observe par exemple l’élargissement de la Meuse exclusivement sur la rive droite, soit sur les terres de cette commune.

Pour le Thier d’Olne, le plan cadastral confirmerait le chemin actuel sur la plus grande partie de son parcours. Seul le dénivelé le plus important de la descende vers Ombret à été remplacé par une boucle entamant l’escarpement de biais. Il faut toutefois prendre avec réserve la coïncidence partielle des tracés, ancien et moderne, car les vestiges de la chaussée récemment mis au jour, jouxtent le chemin actuel. D’autres sondages seront nécessaires pour interpréter le plan avec certitude.